Harmonie des sphères


( LA Science des harmoniques )

 

1ère partie : Introduction

 

Si vous aimez la musique, prenez quelques minutes de votre temps et lisez bien attentivement ce qui suit. Tout a commencé le jour où Monsieur Sylvain Lalonde, l’inventeur de la « Clé universelle musicale », a mis en interface la gamme diatonique et la gamme chromatique en utilisant des nombres pour représenter chaque degré (voir Fig.1). En regardant les nombres qui correspondaient aux intervalles que constitue un accord majeur parfait, il a vu apparaître sous ses yeux, une séquence mathématique légendaire, la séquence de Fibonacci (le nombre d’or - PHI). C’est à partir de ce moment que M. Lalonde a finalement commencé à vraiment comprendre.


Fig.1




« voir la Présentation vidéo sur youtube »http://www.youtube.com/watch?v=OmeLT1tNYp8


Il faut regarder le tout sur 360 degrés pour bien comprendre, en regardant toujours à travers les gammes ou les modes nous limitons notre perception à une vision segmentée qui nous empêche de voir l’ensemble, il faut regarder la gamme chromatique les douze intervalles progressive de l’échelle tempérée.



2ième partie : Gamme Diatonique vs Gamme Chromatique



Les gammes diatoniques ne sont en fait que des séquences d’intervalles qui répondent à des normes établies d’harmonie (intervalles diatoniques),

La gamme chromatique est la fondation sur laquelle s’appuient ces gammes.

 

 


Regardons le même graphique mais sur 360 degrés (Fig. 3). Nous utilisons une forme en noir et blanc qui représente bien les notes d’un piano afin d’améliorer la compréhension de cette perception.



Sélectionner et imprimer la Fig.3 (image) coupez les deux disques (Items 30 et 32) et couper aussi les sept (7) fenêtres qui correspondent aux intervalles du disque 1 (Item 32). Ensuite superposer le disque 1 sur le 2e (Item 30) et positionner le 1er degré (Tonique) sur le Do, vous obtiendrez la séquence  « do, ré, mi, fa, sol, la, si ».



Fig3






Maintenant déplacez la tonique sur la première quinte, le Sol, vous verrez apparaître la première altération Fa#., de cette façon, vous obtenez les altérations qui constituent à la clé l’armature de notre système tonal. On appelle en musique ce cycle.



« Cycle des quintes »



(Ascendantes = l’ordre des dièses = Fa#, Do#, Sol#, Ré#, La#, Mi#, Si#)

 

 

(Descendantes = l’ordre des bémols = Sib, Mib, Lab, Réb, Solb, Dob, Fab






« voir la Présentation vidéo sur youtube »http://www.youtube.com/watch?v=DQ8YcVC75s0



Si vous avez aimé les exercices et aimeriez avoir une version originale du disque

selectionnez l’image ci-dessous, des frais de 10$ pour le disque ainsi que des frais de transport vous seront facturés via le site Paypall


Merci à l’avance de votre soutien






3ième partie : les harmoniques:



« voir la Présentation vidéo sur youtube »http://www.youtube.com/watch?v=sPOLR60ADs8&list=HL1346701493&feature=mh_lolz



Maintenant positionnez le 1er degré (Tonique) de votre disque sur le Do

vous obtiendrez la séquence « do, ré, mi, fa, sol, la, si ».



« Sur chaque degré de la gamme prend place un accord de trois sons »


L’accord de trois sons se compose d’une fondamentale

d’une tierce (majeur ou mineur) et d’une quinte.



« Cercle des Tierces »


do mi sol si ré fa la


I degré (tonique)                              do, mi, sol                              accord majeur
II degré (sus-tonique)                        ré. fa, la                                accord mineur
III degré (médiante)                          mi, sol, si                              accord mineur
IV degré (sous-dominante)               fa, la, do                                accord majeur
V degré (Dominante)                        sol, si, ré                               accord majeur
VI degré (sus-dominante)                 la, do, mi                               accord mineur
VII degré (sensible)                           si, ré, fa                             accord diminuéeBienvenue_files/HDS%20Fig3A%20les%20harmoniques.pdf


Les notes d’un accord peuvent être redoublées à l’octave ou arpégées sans que soit altérée l’identité de l’accord.



Ce qu’il faut bien saisir, quelle que soit la tonalité (hauteur tonale) dans laquelle nous jouons, les intervalles restent toujours les mêmes : soit majeure (qui constitue à la clé l’armature de notre système tonale), soit mineure.










P.S. L’utilisation de ce matériel est autorisé à des fins pédagogiques seulement

Toute utilisation à des fins commerciales est strictement défendu sans l’approbation de l’auteur.





À la mémoire d'un homme d'exception






« La vie n’est pas un mystère mais une science non révélée »

La Genèse du Réel, B de M http://www.bernarddemontreal.com/index_fr.html







« Percevoir l’esprit de la création c’est percevoir l’esprit de Dieu »

Sylvain Lalonde président fondateur Harmonie des sphères inc.
 Pour nous joindre : info@harmoniedesspheres.com
© 2006-2017 copyright. Tous droits réservés.

https://www.youtube.com/watch?v=dRoufiIz8cg&list=RDdRoufiIz8cg